UA-176755554-1
 
Rechercher

Histoire de la chaussure: 1


Introduction

La chaussure, nécessité pratique ou simple objet de désir? Jamais aucun accessoire de mode n'a été tant encensé et convoité. L'histoire de la chaussure à été façonnée à l'égard de l'homme et de la femme, de la sexualité, de la richesse et du statut social.


La chaussure est une des créations les plus surprenantes, voir étranges, de l'Homme, pour les femmes...


Avant 1900

Les chaussures de nos ancêtres:

Les chaussures existent depuis des temps immémoriaux. Pourtant, ce qui débuta comme une pratique utilitaire finit par faire partie intégrante de la mode. Au fil des siècles, les chaussures séduisent, amusent et gardent leur mystère.


- Avant les cordonniers:

Parmi les inventions de l'homme préhistorique figure la corde faites de fibres assemblées. Celles-ci permettait de fixer l'écorce ou la peau animale aux pieds pour les protéger. Les "chaussures" étaient nées.



- Les hautes chopines

A la fin du moyen âge, c'est à Venise que les chopines-chaussures à plate-forme dotées de très hauts talons- connaissent un grand succès. Elles pouvaient atteindre jusqu'à 75 cm de haut. Il était très difficile de marcher avec des chaussures d'une telle hauteur. Elles n'étaient portées que par l'aristocratie. Ainsi perchées, ils regardaient -littéralement- de haut les masses populaires.


"Depuis notre dernière rencontre, Votre Grâce s'est approchée de cieux de toute la hauteur d'une chopine" Hamlet, William Shakespeare.



-Les talons royaux

Le goût pour les talons hauts s'estompe. A la fin du XVIIème siècle, les chopines laissent progressivement la place à des souliers aux talons plus modestes et souvent ornés.

Le roi Français se passionna pour les chaussures à talons, autorisant uniquement les membres de la noblesse à en porter, sous peine de mort!




-L'influence Victorienne

Même si le style n'évolue guère à la fin du siècle, le modèle Balmoral de bottines noires de la reine Victoria reste un must de la mode, en parfaite harmonie avec les laçages serrés des robes victoriennes. La reine Victoria avait des opinions affirmées en matière de mode, et incitait ses sujets à s'habiller avec "noblesse". Les bottes noires furent le modèle de prédilection à cette période. Ces robustes souliers s'efforcaient de dissimuler les mollets par une crinoline soulevée lors d'un mouvement vif.



... La suite dans un prochain article!


Lena et Sami


source: "Un amour de chaussure"


5 vues0 commentaire